accueil  spécisme

Le spécisme est une violation du principe d’égalité entre les individus. Privilégier les intérêts des individus d’une espèce par rapport aux intérêts des individus d’une autre espèce, tout particulièrement des êtres humains sur les autres animaux, relève donc du spécisme.

 

Cette discrimination arbitraire, bien qu’encore autorisée aujourd’hui, est indéfendable d’un point de vue moral. D’autres discriminations au schéma identique (violation du principe d’égalité au prétexte de la race – racisme – ou du sexe – sexisme) sont parfaitement illégales et condamnées.

PARLONS SPÉCISME

 

Une floraison de pensées pour nommer et identifier cette oppression. 

Prendre conscience des intérêts des autres animaux. Ne plus détourner le regard de leur souffrance. Ne plus se détourner de la morale et de la justice.

Voici à partager, des mots, des maux aussi, des idées, des contestations, des volontés, des choix, des chemins qui nous accompagnent vers la fin du spécisme.

1/29

pour mieux comprendre...

 

UNE SOCIÉTÉ SPÉCISTE, C’EST

accorder moins de valeur à la vie d’un animal

qu’au plaisir d’un être humain à en consommer le corps ou les sécrétions

 

 

Retrouvez prochainement d’autres illustrations.

© 2019-2020